MA JOLIE GALETTE DES ROIS

Ma jolie galette des rois

Alors oui, je sais, nous sortons à peine des repas de fin d’années, que nous parlons encore de « bouffe ». On n’en peut plus, on n’ose à peine monter sur la balance, mais on se laissera quand même tenter par la fameuse galette des rois.

A la frangipane ou bien en brioche avec ses fruits confits; elles sont là, à nous faire de l’oeil et nous, à nous faire avoir… Mais il n’y a pas de honte : c’est trop bon!

(Et entre nous, pour moi, c’est pire: la semaine prochaine, c’est mon anniversaire, puis à la fin du mois celui de Monstros. Je n’ai pas fini de me prendre du sucre dans les fesses  ^^)

Je vous poste donc, ma petite recette de la galette des rois à la frangipane. C’était hier, mais après tout, on peut en faire n’importe quand le reste de l’année, non?

J’imagine que vous savez très bien comment la dévorer, mais savez-vous d’où nous vient cette tradition?

 

ORIGINE DE LA GALETTE DES ROIS

Le mot « épiphanie » est d’origine grecque. Il signifie « apparition » La fête de l’Épiphanie correspond au jour où les rois mages, guidés par la lumière d’une étoile, arrivèrent jusqu’à Jésus.

Nous mangeons généralement la galette des rois, le 06 janvier car l’Eglise institua cette tradition typiquement française. Elle remonte au 13ème siécle. A cette occasion, la galette était partagée en autant de portions que d’invités, plus une part. Cette portion supplémentaire, appelée « part du Bon Dieu » ou « part de la Vierge » était donnée au premier pauvre qui passait.

La tradition veut que le 1er dimanche de janvier soit l’occasion de « tirer les rois » à l’épiphanie : une fève est cachée dans la galette. La personne qui obtient cette fève devient le roi de la journée. C’est le plus jeune des convives, caché sous la table, qui décide de la distribution des parts. La tradition veut, que celui qui trouve la fève, désigne un roi ou une reine, et l’embrasse.

La fève dans la galette des rois remonte au temps des Romains. Au 11ème siècle, certains avaient pour habitude de désigner leur chef en cachant une pièce dans un morceau de pain. Une pièce d’argent, une pièce d’or ou bien pour les plus pauvres, un haricot blanc. Celui qui la trouvait était alors élu. – Source Marie France –

 

Maintenant que vous en savez plus, aux fourneaux, mes p’tits cuistos!

 

Recette pour 8 parts

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson : 35 minutes

♣ Ingrédients ♣

2 pâtes feuilletées

75 g de sucre semoule

1 oeuf entier + 1 jaune d’oeuf

50 g de beurre mou

125 g d’amande en poudre

♣ Etape par étape ♣

• Préchauffer le four à 210° C (ou thermostat 7)

• Installer la première pâte dans un plat à tarte et la piquer avec une fourchette

• Mélanger tous les ingrédients dans un saladier (sucre + 1 oeuf + le beurre mou + la poudre d’amande)

• Etaler le contenu du saladier sur la pâte et y ajouter la fève 😉

• Placer la seconde pâte, en la soudant bien par les bords ( astuce : mouillez légèrement le rebord de la pâte, elles se souderont plus facilement)

• Avec l’aide d’un couteau faites de jolies dessins pour la décorer.

• Puis, dorez la galette avec du jaune d’oeuf (que vous pouvez diluer avec de l’eau)

Et voilà, il ne vous reste plus qu’à l’enfourner pendant 35 minutes, toujours à 210°C.

Cette recette est facile et rapide à effectuer. Vous pouvez aussi l’agrémenter de pommes ou bien de pralin (merci Laêty 😉 )

Le tout servi avec un petit cidre et c’est parfait! Régalez-vous bien!

 

 

 

J’ESPÈRE QUE MON BILLET VOUS A PLU.

N’HÉSITEZ PAS À ME LAISSER UN PETIT COMMENTAIRE, J’Y RÉPONDRAIS AVEC PLAISIR.

A TABLE!
Previous Story
Next Story

2 Comments

  • Reply
    rp1989
    10 janvier 2017 at 12 h 36 min

    Je suis une grande fan de frangipane: la classique, au chocolat, aux pommes,…
    Miam!
    Bisous à toi et à plus sur nos blogs respectifs!

    • Reply
      Ju-Vqal
      13 janvier 2017 at 19 h 11 min

      A voir tous les commentaires que j’ai sur mes recettes, je crois que nous sommes toutes de grandes gourmandes! Lol! Oui, tout à fait d’accord avec toi : aux pommes c’est aussi un vrai régal!
      Bisous et à très bientôt 😉

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :